Papa et Maman partent en week end

Et voilà, ce qui devait arriver, arriva, on a laissé Aaron, on est parti et lui est resté sur place LOL

On ne l’a pas oublié NON NON, on l’a laissé avec sa Tatie.

La première fois Aaron avait 1 mois et demi, ma sœur s’était gentiment proposée de le garder une nuit et une journée pour nous permettre de se retrouver et DE DORMIR. Bon il faut dire que niveau sommeil on est plutôt gâté (mais ça, je vous en parlerai dans un prochain article) Mais bon, une nuit totalement complète sans titou à 7h et sans recherche de la Tchoutchou d’Aaron (dixit sucette) qu’il mets volontairement sous les draps, c’était plutôt tentant.

Bref, on a déposé bébé à ma sœur (qui habite à 5 min de chez nous … no comment’ à ce sujet, c’était la première fois !!!) Je lui ai fait une Check list des points importants concernant Aaron, elle lui a donné le bain et le titou. Puis il a fallu partir il était déjà 21h, Maman a bien évidemment versé sa larme… Et Aaron quant à lui, épuisé, ne voulait qu’une chose c’était dormir. Quand nous avons franchi le pas de la porte, je l’ai entendu, mon fils, je l’ai entendu pleurer dans les bras de sa Tatie. C’était avec le cœur très lourd que je suis montée en voiture et Papa a démarré. Si j’avais été le voir, si j’étais retournée près de lui, je n’aurais jamais pu partir. Nous avons été manger au restaurant. Un excellent petit restaurant Corse « Mamma Corsica » à Avignon. Nous avons parlé de notre fils, de nous, de notre nouvelle vie. Puis nous avons encore parlé d’Aaron, encore et encore. La séparation était un petit peu dure. Le manque se faisait ressentir. On est rentré, il était 1h du matin. Le lendemain, ménage de printemps et direction récupérer Aaron. Une minute de plus aurait été insoutenable. Quel bonheur de le prendre dans mes bras !! Je crois que s’il avait été en train de faire la sieste, je l’aurai réveillé. Bah quoi ? Une maman en manque de son enfant est totalement irrationnelle LOL

Nous sommes le 27 octobre, Papa et Maman ont décidé de se faire 2 jours à Ferrières les Verreries dans la garrigue, coupé de tout entre Nîmes et Montpellier. Comme quoi on ne sait jamais ce qu’on a près de soi, on oublie des fondamentaux, des villes, des villages typiques. Pas besoin de partir à l’étranger pour un weekend ou à l’autre bout de la France pour être dépaysé.

Ma sœur de Toulon, professeur de Maths (donc en vacances hihii) est venue avec ses deux filles pour garder Aaron, deux jours et une nuit. Croyez-moi je ne l’ai pas forcé du tout, elle se faisait un plaisir de faire 150 kms pour être avec son neveu, profiter de lui, de nous et de la famille. On est mercredi après-midi elles arrivent, on part en ballade et je commence à lui expliquer 2-3 trucs concernant Aaron. Bon faut dire qu’elle a déjà eu deux enfants dont la plus jeune est âgée de 4 ans mais bon, Maman est prévoyante et Tatie écoute avec attention LOL

Je lui donne le bain, Tatie ne me quitte pas d’une semelle comme pour s’imprégner de tous mes faits et gestes, comme pour ne rien oublier, comme si elle voulait tout faire à l’identique afin de ne pas trop chambouler Aaron. Le lendemain matin, nous attendons qu’il se réveille pour lui donner le titou, lui faire la toilette et partir. Inutile de vous dire que j’ai ENCORE pleuré. Même si c’est la seconde fois qu’on laisse Aaron, c’est ENCORE différent. Cette fois ci je pars à 2h de mon fils, je pars loin, très loin, enfin tout est relatif. Mais n’oublions pas une maman est totalement irrationnelle et légèrement dans l’excès quand il s’agit de sa progéniture LOL Je le reconnais c’est déjà ça 🙂

Nous avons découvert le Mas de Baumes perdu dans la pampa avec personne à 10 kms à la ronde. Le bonheur total !! Pas un bruit, pas une voiture, pas de pollution, juste un grand bol d’air frais.

Nous avons fait une balade à Cheval, balade totalement improvisée et décidée sur un coup de tête. Donc pas du tout habillés pour la situation … Couché de soleil, vigne, garigue, Pic Saint Loup, et toujours PAS un bruit. Nous avons ensuite pris quartier dans notre chambre, notre très grande chambre avec deux lits. Pas UN !! Non Non deux lits carrément (au moins on avait le choix et au cas où la soirée se serait mal finie, on aurait pu faire chambre à part hihiii)

Petite douche, parce que ce n’est pas que … mais faire du cheval c’est salissant !!! On sentait un peu la ferme !!

Nous avons diné dans l’enceinte du Mas, qui est une excellente table avec uniquement des produits frais et de saison. Tout est fait maison. Le vrai « fait maison » pas celui où on rajoute un ingrédient seulement. C’était délicieux, une merveille et surtout un menu hyper raisonnable en termes de prix. Nous sommes ressortis un peu plein comme des œufs mais la soirée fût magique. Nous avons parlé de temps de choses, de notre vie d’avant si lointaine et si proche à la fois. De notre nouvelle vie, de notre avenir à 3, à 4, à 5… bon stop on s’arrêtera à 2 ou 3 enfants !! Pas plus, vous voulez ma mort ? 😉 On a refait le monde, on s’est imaginé l’avenir de notre fils, celui qu’on lui construirait. On s’est imaginé un monde meilleur, sans guerre, sans larmes, sans peine. Un monde où on se sent en sécurité, un monde où tout ne serait que bonheur, un monde où on n’aurait pas peur d’aller au feu d’artifice ou balader dans les rues d’une grande ville. On a rêvé … On s’est vu, le temps d’un repas, dans un monde avec des licornes, des princesses, des fées et des forêts enchantées et où le ciel serait rempli d’arc en ciel.

Le lendemain matin, après un déjeuner ultra copieux, direction Montpellier, flâner dans les petites ruelles, faire les boutiques et boire un verre Place de la Comédie. Il faisait beau, il faisait chaud, 19 degrés. On a été voir la mer, la plage, marcher, main dans la main, avec le soleil qui venait nous éblouir, le bruit des vagues dans nos oreilles et le vent dans nos cheveux.

Je ne vous parle même pas du retour à la maison, j’étais tellement heureuse de le retrouver. Papa aussi d’ailleurs. Un homme ça fait le fort, mais un cœur de papa reste un cœur de papa.

Bref, on a fêté notre 7ème anniversaire de rencontre. Et c’était magique… Un 7ème anniversaire d’amour, un anniversaire qui prends un tout autre sens quand on devient une famille.

week end week end
week end week end
week end  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *