My First Mother’s Day

Ce n’était pas une journée comme les autres, elle non plus.
C’était MA PREMIERE FETE DES MAMANS !!

Et quelle émotion pour cette journée, en tête avec toi, mon prince.
Même si le réveil à 5h55 fût rude , la suite fut merveilleuse.
Oui tu n’auras pas beaucoup dormi cette journée là, mais après tout on s’en fiche, c’était « jour de fête » et pas n’importe laquelle.

J’avais caché précieusement et délicatement ton beau cadeau, remis quelques jours plus tôt par Papou et Tatie.
J’avais promis de ne pas l’ouvrir, et j’ai tenu parole.
La maman sadique que je suis, la gentiment déposé dans le premier tiroir de ta commande/table à langer.
Sous mes yeux, au quotidien 😈 

J’avais quelques indications sur ton beau cadeau. Tu es revenue après une journée complète chez les nounous, plein de peinture bleue. Puis une autre avec des paillettes dans les cheveux.
« Ne vous inquiétez pas c’est de la peinture à l’eau! » Pourtant ils savent bien que je ne suis pas une maman qui râle en récupérant mon fils tout sale, parce qu’il a trainé dans le jardin. Je m’en fou là c’était aussi pour une bonne cause ♥

Je t’ai tendu mon cadeau, comme si tu allais me le redonner en retour. Mais au lieu de cela, tu étais bien trop occupé avec ta voiture de police à trois roues. Je t’ai montré que l’emballage faisait du bruit, que le ruban pouvait te chatouiller, mais rien à faire !!

Papa travaillait, alors j’ai dégainé mon portable, enclenché l’appareil photo et j’ai essayé de voler ces instants par des clichés, sans grand succès. Je me résigne à ouvrir, seule, mon joli cadeau.

Et là, surprise, une jolie pochette en lin biologique avec l’empreinte de ta main, de couleur bleue avec des paillettes (les fameuses !!!!) L’émotion me gagne, ta petite main, à toi, haut comme trois pommes de 10 mois.
Je te prends dans les bras, je t’embrasse dans le cou, je te dis glisse un Merci tremblant, au creux de l’oreille. Je t’embrasse sur la bouche et te dit « Je t’aime »

Et toi, bah toi, tu te débats, et tu retournes jouer. Comme si tu me rappelais « Arrêtes de me lécher la poire et laisses moi m’amuser » 😆 
Mon lapin, toi et ta petite main de 10 mois m’avaient offert le plus beau des cadeaux.
Même si tu ne te rends pas bien compte de l’importance que cela a eu à mes yeux, ce n’est grave, je ne t’en veux pas, tu es bien trop petit pour comprendre toutes ces petites futilités qui peuvent améliorer le quotidien et rajouter du baume au cœur.

Journée piscine, dans ton petit pataugeoire bleu, lui aussi. Maman rentre avec toi, on s’en amuse, je te course, tu fonces d’un bout à l’autre des 1m30 de diamètre de la piscine. Tu me fonces dessus, quand je te fais le bruit du lion Grrrrrrrrr. Tu montes, tu escalades, jusqu’à te loger dans mon cou et exploser de rire.
Tu me fais des tonnes de bisous. Tes bisous à toi, claquent trop tôt, alors tu y ajoutes le front.
Front à Front→Ce sont tes bisous !!

Mon Dieu, Merci pour cette journée, Merci pour ces moments de complicité et d’amour simple.
Pris dans notre fameuse routine, avec seulement 1 heure ensemble le soir, on a dû mal à s’accorder ce temps là.
Merci de nous accorder une parenthèse loin de toute la folie du Monde.

Mon fils, cette première fête des mères était magique, douce et remplie d’amour.
Merci d’avoir mouillé mes yeux,
Merci de m’avoir donné autant de câlins et de bisous.

Cette journée là… il n’y avait que TOI & MOI, seuls contre le reste du monde, seuls dans notre petite bulle où rien ne pouvait nous atteindre. Les voisins nous ont entendu rire, TOI & MOI, ils ont deviné nos petits jeux et ont dû sentir cet amour inconditionnel, cette relation fusionnelle.

Merci mon fils de faire de moi la Maman que je suis.
Je ne suis pas parfaite mais Promis, je fais de mon mieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *