Les coliques… que faire ?

Olalalaaaaa les coliques … ou comment être désemparée devant la douleur de votre bébé ?

Aaron a commencé à se tordre de douleur quelques semaines après notre sortie de la maternité. Il avait 15 jours. Difficulté à l’endormir, pleurs incessants, ventre tout dure et nombreux gaz.

Bienvenue dans la période des coliques !!!

J’avais beau le nourrir correctement, j’avais beau l’endormir quand il était fatigué, il était dans un état de « ronchon attitude » non stop. C’était très dure à gérer… je vous épargne la fatigue qui se rajoute à tout cela. Mais mon pire souvenir c’était mon incapacité totale à pouvoir le soulager. J’aurai voulu prendre tout son mal, j’aurai voulu souffrir à sa place, j’aurai voulu faire quelque chose mais malheureusement ce n’est pas si facile.

Vous avez dû remarquer sur plusieurs photos qu’Aaron dort sur le ventre. Il n’est pas né en voulant dormir ainsi, non non, lui il dort sur le ventre à cause des coliques. Alors on leur dit MERCI !! Cette position nous aura causé quelques tracas et quelques sursauts en pleine nuit.

« La panthère » était la seule position qui pouvait soulager et apaiser mon bébé.

colique bebe

Cette position est dite antalgique pour nos petits amours. Sauf qu’on ne peut pas passer sa journée, ses journées pendant plusieurs semaines voire quelques mois, comme ça. Alors on invente et moi j’ai trouvé un coussin pour remplacer mon bras tout endolori par son poids plume. Un coussin qui deviendra un matelas, un coussin qui lui chauffait le ventre (comme quand nous avons de forte douleur de règles, on recherche la chaleur, j’ai eu l’impression que c’était pareil pour lui) J’ai remarqué qu’il dormait bien, j’ai remarqué qu’il était plus calme et que sur le dos ou le côté plus rien n’était comme avant. Difficulté à s’endormir, réveils incessants, pleurs… Ok mon fils, tu dormiras sur le ventre, on a compris !! Qu’on le veuille ou non il en sera ainsi !!! Initialement pour l’apaiser, aujourd’hui c’est devenu SA position favorite et quasi unique pour passer une nuit, une sieste calme et tranquille.

Bon pour le dodo c’est acté !!!! Mais quand il était réveillé, il fallait bien que je trouve un moyen de le soulager. Allé c’est parti, me voilà dans une quête d’information, de conseils sur internet, dans les magazines, auprès d’autres mamans, du pédiatre et de ma pharmacienne.

On a essayé Calmosine digestion. C’est un complément alimentaire à base de plantes 100% naturelles. Au pire ça ne pouvait pas lui faire de mal !!! 5 ml dans chaque bibi. Un flacon de Calmosine me durait 1 semaine à peine. Le fenouil améliore le confort digestif, le Tilleul est connu pour ses vertus calmantes et la fleur d’oranger apporte un arôme agréable. Bon Calmosine a apaisé mon bébé. J’avais trouvé LA solution pour minimiser ses douleurs. Ça n’a duré qu’une semaine… Et rebelote : pleurs incessants, sans explication apparente, difficulté à s’endormir, état ronchon, ventre dure, gaz…

Il faut quand même que je vous parle de tous ces biberons dits « anti coliques ». Pourquoi « anti coliques » ? Tout simplement parce que leur tétine laisse moins passer d’air, donc moins de gaz, moins de ballonnements, et donc moins de douleurs au ventre. Oui et Non!! Ce genre de biberons n’évitera pas à bébé d’avoir des coliques. Au pire, ils limiteront les dégâts et ne rajouteront pas de douleurs supplémentaires à celles qu’il aura déjà. Mais c’est tout !!! N’oubliez pas que l’estomac de votre babyboo passera de la taille d’une noisette le premier jour de sa naissance à la taille d’un pamplemousse après ses deux premières semaines. Tout cela doit être extrêmement douloureux et est totalement inévitable!!!

On recommence, je retourne sur internet et là je vois « EAU DE CHAUX » Quésaco ? Je demande conseil à mon pédiatre, j’ai le feu vert. Je demande conseil à ma pharmacienne, j’ai le feu vert. Aaron a 3 semaines

L’eau de chaux c’est une solution chimique avec plein de lettres et de chiffres qu’on ne comprend pas trop à Ca2+ + 2 OH + CO2 → CaCO3 + H2O. Mon dieu !!! et en plus ça s’additionne ces trucs-là ? LOL

J’ai toujours été nulle en chimie, ça se voit non ?! Mais ce que je sais et que je peux vous expliquer ce sont les utilisations qu’on en fait :

  • En cours pratiques de biologie, géologie et chimie à OK pas pour nous !!!
  • En industrie, hum hum ça promet … LOL
  • En construction, construction de quoi ? de maisons ? non des enduits… no comment’
  • Dans l’horticulture, l’eau de chaux est un antiseptique qui détruit les parasites des arbres. Et moi je suis censée donner ça à mon fils ?
  • En cuisine pour améliorer la qualité nutritionnelle du maïs par exemple
  • ET, et en PEDIATRIE. On y arrive enfin !!! La liste est longue et vous avez dû vous demander si j’étais sérieuse quand je parlais de ce remède miracle. OUI OUI j’ai bien dit M I R A C L E, en tout cas pour Aaron.

L’eau de chaux est utilisée en pédiatrie pour atténuer les coliques du nourrisson. C’est également l’un des composants principaux du liniment. Vous achetez 1 L d’eau de chaux pour 9 €. Il m’en reste aujourd’hui les ¾.

Utilisation quotidienne : ½ cuillère à café avant chaque bibi. Vous pouvez demander une petite pipette pour l’homéopathie à votre pharmacien. Ainsi vous arriverez mieux à lui donner. Attention à appuyer doucement sur la pipette afin d’éviter les fausses routes.

Que s’est-il passé pour Aaron ?

Premier jour de traitement à l’eau de chaux, une catastrophe, gaz incessants, selles liquides, hurlements… j’ai même commencé à douter et à culpabiliser. Après tout, peu de mamans utilisent l’eau de chaux !! Et je vous épargne surtout le regard incendiaire de Papa qui voulait stopper ça sur le champ.

Je ne sais pas trop comment vous expliquer, j’ai ressenti que cela allait fonctionner, j’ai ressenti que l’eau de chaux allait le calmer, il fallait juste être un patient. Le lendemain, on continue, le surlendemain, on continue. « Papa tu ne trouves pas que bébé va mieux ? » Réponse positive. Il a eu du mal à reconnaître que j’avais raison mais Aaron allait bien, voire très bien. Il avait repris ses habitudes de sourires, de Areu quotidiens, d’heures entières à refaire le monde dans son parc. Il ne se tortillait plus de douleur, ses selles étaient normales, plus de gaz et plus de pleurs.

La seule chose qui ne changera pas c’est le dodo sur le ventre. Et même les gros yeux du pédiatre et de la famille n’y feront rien. Aaron est un bébé qui s’est endormi sur le ventre pour la première fois à cause des coliques, qui dort sur le ventre et qui continuera à dormir sur le ventre, car il se sent bien ainsi. Et je ne vois pourquoi on devrait changer cela. Laissons un peu d’espace à nos enfants, laissons-leur le choix de ce qui est bon pour eux. Si mon fils dort bien ainsi, qui suis-je pour le faire changer ? Qui sommes-nous pour l’obliger à changer cela ? Ses parents ? Et alors, nous n’avons pas tous les droits non plus !!!

Bref il est resté sous ce doux traitement 1 mois seulement avec une prise avant tous ses bibis. Puis on a commencé à espacer : 1 bibi sur 2. Puis une seule fois par jour, le matin pour tapisser son estomac, faire un pansement pour lui mettre de passer la journée sereinement. Puis, PLUS RIEN !! Plus d’eau de chaux, plus de coliques !!! Aaron a 2 mois et les coliques sont un mauvais souvenir. Il y a tout de même quelques jours avec des pics de douleurs. Je ressors l’eau de chaux, je lui mets directement dans un bibi et cela toute la journée et puis plus rien le soir même ou le lendemain. Normalement les coliques commencent vers la 2nde semaines de vie de bébé et finissent vers 2-4 mois.

Aaron, Papa et Maman ont vaincu les coliques

Aaron avait 1 mois et demi.

Merci l’eau de chaux.

Retrouvez quelques gestes pour soulager les coliques de bébé sur le site www.magicmaman.fr (cliquer directement sur le lien)

Voici, ce que nous avons utilisé pour Aaron (cliquez sur les images pour accéder aux pages produits, informations et avis)

colique colique

Et d’autres solutions naturelles qui ont été testées par des amies et qui ont fait leur preuve sur leurs petits choux.

colique colique colique

3 Comments

  1. Maman Kawazu

    Je viens de découvrir ton blog grâce à ta page, je crois que tu connais Alex ? 🙂 Il me semble avoir vu qu’il suivait ta page justement. ^.^

    Les coliques j’ai connu ça… Quasiment dès la sortie de la maternité, doublée d’un RGO. L’horreur ! Calmosine n’a pas du tout fonctionné, mais cette façon de porter bébé on la connaît par coeur. Je me souviens l’avoir bercé comme ça dans tous les salons durant des heures chaque soir, si bien que j’avais tout le temps mal au même bras (et pourtant c’est un poids plume mon fils, heureusement !). On est sorti totalement des coliques et du RGO qu’une fois qu’il a commencé à tenir assis, donc c’était long… Le plus difficile c’est le RGO, il avait beaucoup de remontées acides et les biberons devenaient une vraie galère. Le seul moyen pour les soulager c’était le lait AR, encore plus épaissi, mais ça lui causait des constipations.

    C’est horrible de voir son bébé souffrir et se tordre de douleur… J’enchaînais les nuits quasi blanches, c’était difficile la journée avec la fatigue et le fait que c’était un bébé très en demande suite à mon accouchement difficile… je finissais tous les soirs en pleurs avec l’envie de partir très très loin hurler un bon coup.

    Pour le sommeil rien à voir mais moi il ne s’endormait pas s’il n’avait pas quelque chose sur la tête donc niveau remontrances de l’entourage j’ai bien connu… On avait trouvé la solution de lui mettre une peluche bouillotte sèche, elle était trop lourde pour qu’elle puisse lui tomber dessus et pour qu’il ne la tire donc sans danger. Seule la tête de la peluche était contre la sienne, sans risque que cela l’étouffe. On fait comme on peut mais surtout nos bébés dorment comme ils veulent… plus grand il se retournait sur le ventre et impossible de l’en empêcher… !

    J’espère que ton article aidera d’autres mamans. 🙂

    Répondre
    1. Les Blablas de Maman Cynthia

      Bonjour Amandine, En effet je connais bien Lovan 🙂
      Merci pour ton post et comme tu dis on fait comme on peut. Entre la fatigue et le sentiment de se sentir impuissantes face à leurs douleurs, ce n’est pas facile tous les jours.
      Aaron aussi dort avec quelque chose sur la tête, mais mon entourage a vite compris que les remontrances ne serviraient à rien, on fait ce qu’on veut avec notre fils LOL
      Du coup pour nous ce sont ses langes. Mais depuis peu il se sert de la taie d’oreiller que je mets (en cas de petits reflux car il dort sur le ventre) pour cacher son nez et ses yeux. C’est trop mignon à voir. Mais souvent la caméra est branchée de façon a toujours vérifié que tout va bien pour lui.
      A bientôt sur le blog
      Xoxo
      Cynthia Les Blabas de Maman

      Répondre
  2. Pingback: Le Cocoonababy, Indispensable ? #monavis - Les Blablas De Maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *