Noël, mon précieux Noël… Le premier Noël de mon fils !

Je l’ai attendu, je l’ai préparé, je me languissais de vivre ces journées là et c’est déjà fini …

Pourquoi les minutes, les journées passent elles si vite ? Pourquoi il n’existe pas une touche PAUSE dans le livre de notre vie ? Comme pour mettre en suspension un moment précieux.
Une touche REPLAY, pour vivre et revire ces moments.

Noël … Mon précieux Noël… Le premier Noël de notre fils.

Quelle soirée, quelle matinée et quelle journée riche en émotions. Entre repas de famille, fous rires, déballage des cadeaux, et partage, Aaron ne savait plus où donner de la tête. Il faut dire qu’il était légèrement malade… Oui, Oui une jolie laryngite s’est invitée aux fêtes de Noël. Aaron n’avait plus de voix, toussait beaucoup et dormait énormément, à défaut de le faire la nuit. Mais il a quand même vécu, comme à son habitude, tous ces moments avec le sourire. Ce si beau sourire qu’il ne perds jamais !!

Si je ne dois retenir qu’un seul moment, qu’un seul souvenir, qu’un seul fait marquant de ce week-end chargé, je dirai le DIMANCHE 25 DECEMBRE MATIN.

Aaron se réveille très tôt, 5h30 exactement. Quand je dis tôt, c’est tôt LOL !!
Excité par le passage du Père Noël ? J’aurai préférer croyez moi!!
Mais non il était juste malade. Une nuit saccadée, des réveils toutes les demi heures voire, avec un peu de chance, toutes les heures. Les bras de Maman, puis de Papa, la toux, les pleurs et un bébé en perte d’appétit. Bref comme il n’avait rien dans le ventre, il s’est bien évidemment réveillé très tôt. Heureusement pour nous, rendormi jusqu’à 9h. Ce qui d’ailleurs nous a mis à la bourre pour le repas du 25 midi chez mes parents. Mais ce n’est pas grave, nous avions une excuse, enfin trois exactement: Bébé était malade / On était tous les trois cernés / Et nous nous sommes éternisaient au pied de notre sapin.
Notre premier Noël à trois, en famille, NOTRE FAMILLE, notre trio, notre cocoon.

Noël a pris tout son sens cette année là. Avant, nous étions heureux d’ouvrir nos cadeaux, de partager des moments en famille et de s’en mettre plein la panse avec de petits plats divinement bons. Aujourd’hui c’est différent. Noël a mis des étoiles dans les yeux de mon fils, si petit soit il, croyez moi il savait très bien que ce n’était pas un jour comme les autres. Il a adoré déchirer les emballages des cadeaux et découvrir tous ses nouveaux compagnons de jeux, aussi lumineux et sonores, les uns que les autres.

Il a été gâté, beaucoup trop d’ailleurs. Je crois qu’il est excusable, que ma famille est excusable, c’était son premier Noël. Leur premier Noël avec lui.

J’adore cette période, où les gens sont heureux, s’aiment, ont des paillettes dans les yeux, petits et grands d’ailleurs. Où les rires des enfants et les embrassades rythment les minutes.
C’était à notre tour de montrer à notre fils cette magie. La magie de Noël. Après avoir écumé les marchés de Noël de la région, après avoir vu un tas d’illuminations les plus fantastiques les unes que les autres, après avoir bu des chocolats chauds et avoir permis à Aaron de rencontrer le Père Noël trois fois, rien que cela, Oui Oui 🙂 Nous pouvons dire que nous avons vécu pleinement cette période avec Aaron.

Et quelle période… des jours qui marquent la fin de mon congé parental. Après 5 mois et demi, il est tant pour Maman de reprendre le chemin du travail et pour Aaron, de partir à la découverte du monde, entouré de pleins de nouveaux copains chez ses nounous.
Une période riche en émotions, comme vous pouvez le deviner. Une période riche en nostalgie …
5 MOIS ? Non mais vous vous rendez compte ? J’ai l’impression que tout était hier … J’ai claqué des doigts et me voilà 5 mois plus tard. Le temps file à une allure et encore plus quand on a des enfants. Mon père me l’a toujours dit, je le comprends mieux aujourd’hui.

Aaron et moi espérons de tout notre cœur, que vous avez passé de jolies et douces fêtes de Noël entourés des vôtres.

Nous vous souhaitons un merveilleux réveillon du jour de l’an, profitez de cette dernière soirée de l’année avec vos proches. Aimez vous, souvenez vous et surtout soyez heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *