Joyeux Huitième mois mon fils

Voilà … Voilà … Voilà …

Nous y sommes …

8 mois ??????!!!!!!!! Sérieusement ? Déjà ?

Je n’arrive toujours pas à m’en remettre.

Déjà, qu’en « temps normal » les secondes défilent à une allure.
Mais quand on est maman, quand on les voit changer, évoluer quotidiennement, le temps file à vitesse grand V.

Mais bordel, j’ai accouché hier !! Je me rappelle de mes contractions, de la douleur (celles qui vous disent qu’on oublie bah ELLES VOUS MENTENT 😆 )
On se rappelle de chaque contraction, chaque douleur, on se rappelle de chaque poussée, on se rappelle de son premier cri, du premier regard échangé. BREF, de TOUT !!!! Et c’était il y a déjà 8 mois … 😮

Bon, je suis en train de me taper un sale moment de nostalgie, alors je cut maintenant sinon je vais pleurer 🙄  😆

Tout cela pour vous dire que … AARON A 8 MOIS !!! Mais ça je crois que vous l’aviez compris

A cet âge là, tout change tellement vite.
Comme je vous le disais dans l’article résumant son 6 et 7ème mois (dispo ici → https://lesblablasdemaman.fr/6-et-7-mois-evolution-bebe/ ) c’est sans aucun doute la période que je kiffe le plus !!

En faite, tout a pris un nouveau tournant à partir du moment où il a tenu assis, soit quelques jours avant Noël.

Si je dois résumer la veille de son 8ème mois, je dirai tout simplement SPORTIF & EPOUSTOUFLANT

On se réveille pour prendre le petit dej, il nous dit « Coucou » avec la main 😳 
On le couche un soir, il fait « Bravo » en frappant dans ses mains.
On s’amuse avec lui et on le voit se hisser à un pouf en osier, puis une caisse en bois, puis à nous 🙄 
On vient de finir de manger et on l’entends faire le petit lion (difficile de vous le décrire mais vous comprendrez ce que je veux dire, ou vous voyez déjà très bien ce dont je parle et vous souriez sans doute dernière votre écran, tellement que ce bruitage est à croquer)
On sort sur la terrasse et il se met à hurler, « Bonjour, la peur de l’abandon » (je vous ai d’ailleurs récemment écrit un article à ce sujet → https://lesblablasdemaman.fr/ne-me-laisses-pas/ )
On se roule par terre avec lui, il arrive à nous escalader le corps (avec perte et fracas bien sûr)
Je fais la vaisselle, je le vois arriver vers moi en faisant du 4 pattes.
Je fais le monstre qui arrive doucement vers lui et qui est prêt à le manger, Aaron se met à faire du 4 pattes version accéléré 😀

Mon cœur de Maman s’emballe à chaque fois, Papa et moi on se regarde, on a les larmes aux yeux, on est complètement émus.
On le prend dans nos bras, on lui fait un câlin qui l’étouffe, tous les trois, dans notre bulle, on vit ce moment.
On le félicite, on lui rappelle combien nous sommes fiers de lui, combien nous l’aimons.

Nous voulons que notre fils se sente encouragé, aimé, soutenu.
Nous voulons qu’il est confiance en lui, nous voulons qu’il trouve la force de surmonter les obstacles, car nous serons là, derrière lui, pour lui tendre la main.
Nous voulons qu’il sache que nous sommes là.

Il est tellement heureux quand il nous voit si fiers, si admiratifs de ses évolutions, de ses progrès.

Son sourire ravageur fait chavirer nos cœurs en un fraction de seconde.
8 mois que nous sommes complètement fous amoureux de ce petit bout haut comme trois pommes.

Vous vous demandez pourquoi j’avais parlé de « SPORTIF » ?
Je vous dresse le tableau ?
Aaron et son 4 pattes … Des prises à enlever, du linge à détendre, des pieds de chaises à bouger, la box de la Tv ou la Playstation de Papa à attraper, des semelles de chaussures à goûter, des cascades à tester, un humidificateur d’air à renverser, un paquet de couches à vider, un paquet de coton à trier, une panière de linge sale à renverser… Et croyez moi j’en passe 😆 

Bonjour le mois de Mars, bonjour le huitième mois !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *