Bébé est malade …

Et voilà Bébé Aaron est malade…

Il a trois mois et une semaine. Papa et Maman rentrent de deux belles journées en amoureux pour fêter leur 7ème anniversaire de rencontre, et bébé tousse.

Jusque-là rien de bien grave. Qu’on soit bien d’accord un bébé en hiver tousse et son nez est pris 23h/24 et 6 jours/7.

Heure du bain, du mouche bébé, du bibi. Puis une nuit bien compliquée. Aaron demande sa TchouTchou toutes les heures (sa sucette LOL, ne me demandez pas pourquoi ce nom-là, je serai incapable de vous expliquer) Cela n’arrive jamais, ou très rarement. 5h du matin, il se réveille en toussant très fort, à la limite de se faire vomir. Papa se lève, suivit de Maman. Lavement de nez, mouche bébé (Avec moi ce truc là ça ne marche jamais, seul mon pédiatre y arrive, c’est quand même dingue !!!) Hop on donne le titou. Je ne veux qu’une chose c’est qu’il vomisse pour se désencombrer. Il suffit de demander … Sur lui, sur nous, dans notre lit, de partout. Nous voilà à 5h30 en train de lui donner le bain, en train de changer les draps et de nous dépoussiérer de tout ce lait sur nous. Avec les yeux pas du tout en face des trous, le résultat qu’on remarque quelques heures plus tard au réveil est violent LOL. Une seule chaussette mise à Aaron, des draps totalement dépareillés, mes cheveux collés par le lait, et de jolies cernes. Bref il m’offre une tonne de sourire et cette nuit-là s’oublie en un claquement de doigts.

11h direction SOS Médecin à résultat RHINO PHARYNGITE et début de BRONCHIOLITE

OMG, mon fils est malade pour la première fois !!!!!!!!!! Il ne fait pas les choses à moitié ce mioche !!! 😀

Ordonnance pour de la kiné respiratoire en urgence et nous voilà repartis aussi vite que l’on est arrivé.

J’appelle le SAMU pour connaître les Kiné de garde, on me donne le numéro de l’ARBAM, qui est le « Réseau Bronchiolite PACA » Le docteur de garde est sur Châteaurenard, cela tombe bien.

ARBAM

 

ARBAM NUMERO

 

Il est belge, il est grisonnant, rigolo et nous tutoie. Oui parce qu’en Belgique, on ne vouvoie pas. Cela n’existe pas. OK bah je dormirai moins bête mais on s’en fou LOL. Bref, il nous raconte sa vie et moi je suis un volcan au bord de l’explosion. J’ai déjà entendu parler de la Kiné respi, je m’attends à ce que mon fils pleure, suivi de sa maman. Je m’attends à une violence telle que je n’arriverai pas à le supporter. Je me prépare déjà à récupérer mon fils et partir en courant en sautant par la fenêtre. Mais c’est pour son bien.

Il m’apprend un nouveau lavement de nez, bien plus facile et rapide. Mouais enfin pour lui, car une fois de plus je n’y arriverai jamais. Il rencontre des dizaines de bébé par jour, moi je n’en ai qu’un seul (et heureusement d’ailleurs) alors le résultat n’est pas le même que lui. Aaron pleure, c’était prévisible. Comme tous les nourrissons, les bébés, les enfants, il déteste ça. Il place une main sur sa poitrine, l’autre sur son ventre, et fait des mouvements de presse. Avec son petit doigt il remonte dans la gorge de mon bébé pour faire sortir les sécrétions nasales qui par défaut coulent automatiquement dans la gorge, puis dans les bronches. « Maman, serres les dents, tiens-moi la main, parles moi et au moment de … tournes la tête et réfugies toi dans les bras de Papa »

Très honnêtement je ne m’attendais pas à ça… C’est un acte violent et encore je pèse mes mots. C’est dure de le voir appuyer si fort sur le thorax de mon enfant, j’ai peur qu’il le casse, qu’il lui fasse mal. Aaron lui parle et sourit. Bien évidemment ça me détends un peu. Puis il appuie fort (trop fort à mon goût) sur sa gorge pour le faire tousser, le faire vomir. Il hurle, il pleure, il a l’air d’avoir mal. Qui aimerait que l’on appuie si fort sur sa gorge qu’on en aurait le souffle couper? Personne et encore moins un bébé… Il rouge, il pleure, je lui tiens la main, je pleure, Papa est là et heureusement d’ailleurs.

Alors un conseil, au moins les premières fois, soyez accompagnées de Papa ou de Mamie ou de Tatie, peu importe mais ne soyez pas seules face à cet acte que vous ne connaissez pas encore. Les séances suivantes se gèreront mieux… enfin ça dépend ce qu’on entend par « Mieux » !!

Bref, ça fonctionne Aaron va mieux. Mais il faudra attendre encore 4 séances pour que tout cela ne soit qu’un mauvais souvenir.

On est Lundi, le kiné de garde est en repos, enfin le lendemain c’est férié donc il fait le pont… Après tout il a le droit !! Sauf que je me retrouve seule avec mon fils sur le bras qui n’est pas du tout au top de sa forme. Je dois trouver un autre kiné que je ne connais pas, qu’il me prenne en urgence. J’appelle le pédiatre d’Aaron, rien de mieux pour être recommandée. Je trouve, à deux pas de la maison. Lui est encore plus violent, enfin son acte est encore plus violent. Mais pour être totalement objective, cela fonctionne encore mieux. Une très nette amélioration se fait ressentir immédiatement. Lui, il appuie tellement fort sur sa gorge, que mon bébé cœur a la voix cassée pendant quelques heures. C’est officiel je déteste la Kiné Respi !!! Il ne travaille pas le mardi, on est le 1er novembre c’est férié, mais il acceptera de le prendre quand même.

Kiné respiratoire

Les Accélérations du Flux Expiratoire (AFE) : Le Kiné effectue des pressions sur le thorax et le ventre du Bébé lors des expirations. La répétition de ces manœuvres permet de rassembler les sécrétions.  

kiné respiratoire

La toux et l’expectoration : Si le Bébé ne tousse pas naturellement, le Kiné peut essayer de provoquer la toux avec une pression au niveau de la trachée lors de la fin d’une inspiration.

lavement du nez

Retrouvez tous les conseils du lavement de nez, directement en cliquant sur l’image.

C’est très bizarre, mais il y a un phénomène chez les enfants que je ne comprendrai jamais. La journée ils vont plutôt bien. Mais le soir, à partir de 18h … transformation en monstre déchainé et en furie. Mais WHY ??? Que se passe-t-il le soir pour que son état s’aggrave comme cela ?

J’ai cherché sur internet, j’ai demandé à des amies, à mes sœurs et j’ai la réponse. Enfin, si on peut appeler ça une réponse. Le soir, la fatigue s’accumule, les petits soldats ont menés une guerre sans relâche auprès des envahisseurs et en fin de journée c’est la trêve, le drapeau blanc, repos pour tout le monde. Bébé est fatigué, les défenses immunitaires sont affaiblies et le corps est moins défendu.

Comme le soir c’est catastrophique autant pour lui que pour moi, qui suis totalement désemparée face à sa douleur, j’alterne entre le bain, l’écharpe de portage, les bras, la danse, le parc et … et Papa qui arrive à la rescousse. Il râle, il pleure, il se tortille dans tous les sens, ne finit pas ses biberons (mon fils ne pas finir ses biberons ? je vous laisse imaginer à quel point il n’est pas bien …)

La première nuit, il ne dormira pas dans son lit. Impossible de le poser, impossible qu’il dorme seul. Après tout, moi aussi quand je suis malade je réclame ma maman (oui oui toujours, même à 27 ans LOL) Alors je pars du principe qu’il ne fait pas de caprices, mais qu’il veut tout simplement être avec nous. Il finira par s’endormir à 00h30 entre nous deux, sur le côté.

Les journées et nuits se suivent et …se ressemblent … Les titous ne sont jamais finis, il est en mode « ronchon attitude » et je ne peux pas lui en vouloir, il n’est pas bien. Le sommeil se fait durer à trouver, les siestes sont minuscules alors que je le berce pendant plusieurs dizaines de minutes. Les nuits sont saccadées, courtes et dures. Aaron finit souvent sa nuit avec nous. Plus facile pour moi à gérer, moins fatiguant et lui à l’air d’être rassuré. En même temps, dormir correctement pour un bébé qui dort sur le ventre c’est … C O M P L I Q U E voire I M P O S S I B L E!!! Il n’y a qu’avec nous, dans notre lit, entre nos deux oreillers qu’il arrive à dormir sur le côté.

Les sourires, quant à eux, sont toujours là, même malade, mon chaton trouve la force de nous sourire et de nous parler.

Et puis cette fameuse soirée où le calme règne dans la maison, où Aaron finit son bibi, où Aaron n’est plus encombré, où Aaron se frotte les yeux et demande son lit. Il est 20h, il s’endort, dans son lit, seul et nous donne rendez-vous le lendemain matin à 7h30.

MON FILS N’EST PLUS MALADE …

1 Comment

  1. Pingback: Le Nezpirateur Quésaco ? Mon avis - Les Blablas De Maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *