Aaron à la rencontre des animaux de la ferme

C’est une ferme, tout ce qu’il y a de plus conviviale, très rustique.
Nous avons évolué parmi les chèvres lâchées en pleine air, les oies, les poules, les paons, et pleins d’autres bébêtes à plumes.

Aaron, en écharpe de portage, souriait à tout ce qui bougeait, c’est-à-dire à TOUT et tout le monde !!

Nous sommes entrés dans un enclos où un cochon côtoyait une brebis, un âne, un poney, un mouton et des poules. Tous ces animaux réunis ensemble sous le même toit pour Aaron.
Il les a touchés, il s’est fait reniflé les mains et les pieds, il a prêté sa sucette, il a explosé de rire, il les suivait du regard et croyez-moi, s’il avait su marcher, il leur aurait, à tous, fait des tonnes de câlins.

Il était émerveillé et cela se lisait dans son regard…

Avant, nous n’aurions jamais été dans cet endroit-là, nous serions restés à la maison, à glandouiller comme deux grosses larves. Mais avant, nous n’étions pas parents !!

Aussi petit soit-il, nous sommes désireux de connaissance pour lui, nous voulons lui faire découvrir tant de choses, lui montrer le monde et ses habitants.

Les humains et leur espèce souvent difficile à décrypter, toutes les personnes sur notre belle planète La Terre ; les habitants de Pôle Nord, les Indiens, les peuples du Sahara, les Esquimaux …
Comment sommes-nous arrivés sur cette Terre ? Pourquoi il fait nuit à un endroit de la planète et à l’autre bout, le soleil se lève ?
Pourquoi les gens s’aiment autant qu’ils se détestent ?
Pourquoi certains affrontent le froid et la neige, quand d’autres vivent au soleil ?
**********
Les animaux de la ferme, de la jungle, les animaux domestiques ou sauvages. La férocité de certains et la douceur d’autres. Les petites bulles que font les poissons dans l’eau et leur façon de bouger leurs nageoires. Le bruit des oiseaux qui chantent le matin, à l’aube quand tout le monde dort encore. La rapidité d’un animal sauvage en chasse.
La douceur d’une maman lionne avec ses bébés.
**********
La beauté du vent qui claque dans les branches, du soleil qui perce les feuilles et vient illuminer notre monde.
La beauté des milliards d’étoiles dans le ciel, des étoiles filantes, de la lune et de la lumière qu’elle dégage. Ce ciel remplit de paillettes, si beau à regarder pendant les longues nuits d’été.
Avant à deux, main dans la main, sur une serviette de plage à s’imaginer un monde parallèle, à donner un nom aux étoiles, à comprendre d’où nous venons.
Avant à deux, aujourd’hui à 3. Main dans la main avec Aaron, entre nous deux, sa petite tête contre nos épaules, à nous poser des milliards de questions sur tous ces points lumineux posés sur cette grande toile noire.
**********
La beauté et l’aspect d’une pierre usée par le soleil, la pluie et le vent. L’odeur de la terre et des plantes qu’elles abritent. Ces plantes tellement odorantes, ces fleurs si belles et colorées, ces arbres si majestueux et anciens.
**********
Notre histoire, les traces du passage de certains sur notre planète. Des traces si anciennes qu’elles sont presque effacées par les milliards d’années.
Nos sublimes grottes dans lequel nous essayons de comprendre les prémices de notre monde.
Les vitraux de nos églises et ces tâches de couleur que provoquent le soleil qui reflète dans ces carreaux de verre. La grandeur de nos châteaux et des remparts qui les protègent.
Les Montagnes et leurs neiges éternelles. La mer et ses fonds marins somptueux.
**********

Nous voulons lui faire comprendre que chacun a une place très importante dans l’équilibre de notre monde.
Nous voulons lui montrer à quel point notre Terre est belle, qu’il faut la respecter et en prendre soin.
Nous voulons développer sa curiosité, susciter son intérêt sur des choses réelles de la vie.

Nous aimerions qu’il préfère s’amuser avec les fourmis, plutôt que devant un écran de téléphone à regarder Tchoupi.
Nous aimerions qu’il préfère le ballon à la Playstation.
Nous aimerions tant de choses pour lui…
Mais après tout, ce que nous aimerions c’est qu’il aime tout simplement…

FullSizeRender4 
FullSizeRender6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *